Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Au gré de mes randos dans la vallée du Cens à Nantes

Publié le

Au gré de mes randos dans la vallée du Cens à Nantes
Au gré de mes randos dans la vallée du Cens à Nantes

Partager cet article

Repost 0

Le char : c'est aussi des petits ennuis !

Publié le

Un matin de baston, seul sur la plage , une fusée cassée, j'ai cru que j'avais perdu la roue dans la mer !

Un matin de baston, seul sur la plage , une fusée cassée, j'ai cru que j'avais perdu la roue dans la mer !

Mise à feu du char , le temps de chercher un niveau !

Mise à feu du char , le temps de chercher un niveau !

Une bôme en zicral cassée

Une bôme en zicral cassée

Un châssis déchiré, char incontrôlable et parti droit dans la mer, un lendemain de compet !

Un châssis déchiré, char incontrôlable et parti droit dans la mer, un lendemain de compet !

Cette déchirure du châssis a entraîné cette déchirure du siège

Cette déchirure du châssis a entraîné cette déchirure du siège

La dernière en date : un roulement de pivot de direction complètement éclaté !

La dernière en date : un roulement de pivot de direction complètement éclaté !

Partager cet article

Repost 0

Notre Dame des Monts

Publié le par Bruno Henri

lundi 25 avril 2016

Super roulage à 3 , on sait bien bagarré pendant 3 heures avec un petit vent changeant en force et direction .

Après 3 heures sur le ridin mouillé , j'étais sec et la voile propre.

Les gardes boue pleins sont encore plus efficaces mais peuvent être bruyant sur le gros ridin .

Notre Dame des Monts
Notre Dame des Monts

Publié dans Char à voile

Partager cet article

Repost 0

Choquequirao ( 5 ème jour)

Publié le par Bruno Henri

Juin 2014

Sachant que nous allons marcher sur une pente plein sud , nous partons alors qu'il fait encore nuit pour arriver au village avant midi.

Choquequirao ( 5 ème jour)
Le jour se lève, pour l'instant Choquequirao est dans les nuages , mais nos yeux sont pleins de fatigue et pas encore réveillés !

Le jour se lève, pour l'instant Choquequirao est dans les nuages , mais nos yeux sont pleins de fatigue et pas encore réveillés !

Le soleil se lève et nous avons une vue superbe sur les plus de 6000 m que nous n'avions pas vu à l'aller

Le soleil se lève et nous avons une vue superbe sur les plus de 6000 m que nous n'avions pas vu à l'aller

Le soleil arrive sur Choquequirao sur lequel nous jetons un dernier coup d'oeil , quelle rando !

Le soleil arrive sur Choquequirao sur lequel nous jetons un dernier coup d'oeil , quelle rando !

Choquequirao ( 5 ème jour)

Partager cet article

Repost 0

Choquequirao : 4 ème jour

Publié le par Bruno Henri

Nous levons le camp bien avant le lever du soleil , car si la descente va être à l'ombre , la remontée va être en plein soleil.

Nous mettons 5 h pour descendre les 1500 m de dénivelé jusqu'au Rio.

Nous retraversons à midi alors que le soleil n'est pas encore sur le Rio comme on peut le voir sur la photo ci dessous.

Après la traversée , nous pique-niquons. et nous commençons la montée alors que le soleil arrive.

Après la traversée , nous pique-niquons. et nous commençons la montée alors que le soleil arrive.

Il fait une chaleur éprouvante et à 14 h nous faisons une grande pose jusqu'à 17 h au village où nous avons dormis la première nuit. nous en profitons pour faire des photos de  cette végétation équatoriale à 2000 m d'altitude. Ici de la canne à sucre

Il fait une chaleur éprouvante et à 14 h nous faisons une grande pose jusqu'à 17 h au village où nous avons dormis la première nuit. nous en profitons pour faire des photos de cette végétation équatoriale à 2000 m d'altitude. Ici de la canne à sucre

Un corrosol ( nom africain ) je ne connais pas le nom en amérique du sud

Un corrosol ( nom africain ) je ne connais pas le nom en amérique du sud

Des orangers et des bananiers

Des orangers et des bananiers

Puis nous reprenons notre ascension jusqu'à cette terrasse où nous n'avons même pas d'eau pour nous laver et pourtant entre la crème solaire, la crème anti moustique et la poussière ça "colle dur" !!!

Puis nous reprenons notre ascension jusqu'à cette terrasse où nous n'avons même pas d'eau pour nous laver et pourtant entre la crème solaire, la crème anti moustique et la poussière ça "colle dur" !!!

C'est en admirant  ces plus de 6000 m que nous terminons cette journée "un peu hard" !

C'est en admirant ces plus de 6000 m que nous terminons cette journée "un peu hard" !

Partager cet article

Repost 0

Choquequirao : 3 ème jour , le site l'après midi

Publié le par Bruno Henri

Nous descendons sur le versant où se trouvent les lamas

Nous descendons sur le versant où se trouvent les lamas

Choquequirao : 3 ème jour , le site l'après midi
Choquequirao : 3 ème jour , le site l'après midi
Choquequirao : 3 ème jour , le site l'après midi
Beaucoup plus bas,  il y  a  des lamas avec une charge sur le dos , mais nous ne les verrons pas

Beaucoup plus bas, il y a des lamas avec une charge sur le dos , mais nous ne les verrons pas

1 seul petit d'homme

1 seul petit d'homme

Et toujours ces kilomètres de terrasses  sous les friches

Et toujours ces kilomètres de terrasses sous les friches

Puis nous remontons sur le site. Sur ce haut de mur, on peut observer les pierres et les anneaux en pierres pour attacher la toiture.

Puis nous remontons sur le site. Sur ce haut de mur, on peut observer les pierres et les anneaux en pierres pour attacher la toiture.

Et nous retournons à notre campement

Et nous retournons à notre campement

Partager cet article

Repost 0

Choquequirao : 3 ème jour , le site

Publié le par Bruno Henri

16 juin 2014

Départ de bonne heure car la journée va être longue !

A travers la forêt nous apercevons les cultures étagées qui ont été déboisées

La végétation a  repris son droit sur les cultures en terrasses.

La végétation a repris son droit sur les cultures en terrasses.

Gros travail pour ressortir tout ça de la végétation !

Gros travail pour ressortir tout ça de la végétation !

En milieu de matinée , nous arrivons

En milieu de matinée , nous arrivons

Et nous commençons la visite, c'est le grand calme , nous sommes seuls.

Et nous commençons la visite, c'est le grand calme , nous sommes seuls.

Nous sommes arrivés par la gauche et l'on voit qu'à droite il y a également des terrasses qui descendent très bas, nous irons tout à l'heure

Nous sommes arrivés par la gauche et l'on voit qu'à droite il y a également des terrasses qui descendent très bas, nous irons tout à l'heure

Beaucoup d'eau devait descendre de la montagne , car il y a de nombreux canneaux

Beaucoup d'eau devait descendre de la montagne , car il y a de nombreux canneaux

Choquequirao : 3 ème jour , le site
Choquequirao : 3 ème jour , le site
Choquequirao : 3 ème jour , le site
De chaque coté de ces encadrements : des anneaux en pierre

De chaque coté de ces encadrements : des anneaux en pierre

un anneau

un anneau

On ne sait pas à quoi servaient ces encastrements ?

On ne sait pas à quoi servaient ces encastrements ?

Nous allons monter maintenant sur la terrasse

Nous allons monter maintenant sur la terrasse

Nous y sommes

Nous y sommes

Et notre guide nous félicite !

Et notre guide nous félicite !

Puis pique nique et sieste avant de descendre sur l'autre versant pour admirer les lamas blancs

Puis pique nique et sieste avant de descendre sur l'autre versant pour admirer les lamas blancs

Choquequirao : 3 ème jour , le site

Partager cet article

Repost 0

Choquequirao : deuxième jour

Publié le par Bruno Henri

15 juin 2014

Nous partons de bonne heure pour éviter d'avoir trop chaud.

Nous descendons jusqu'au Rio ou le pont suspendu a été emporté par une avalanche de pierres qui a fait un barrage .

Avalanche de pierres à droite. et le pont suspendu emporté quand le barrage de pierres s'est ouvert. photo prise pendant la traversée en tyrolienne alors que nous sommes bloqué au milieu car le câble de traction s'est emmêlé...

Avalanche de pierres à droite. et le pont suspendu emporté quand le barrage de pierres s'est ouvert. photo prise pendant la traversée en tyrolienne alors que nous sommes bloqué au milieu car le câble de traction s'est emmêlé...

Traversée du Rio en tyrolienne.

Traversée du Rio en tyrolienne.

A midi nous sommes descendus de 500 m , nous avons traversé et sommes  remontés de 600 m

A midi nous sommes descendus de 500 m , nous avons traversé et sommes remontés de 600 m

De l'autre coté, l'endroit plat et vert où nous avons dormi.

De l'autre coté, l'endroit plat et vert où nous avons dormi.

Le soir nous avons remonté les 1500 m en tout juste 5 heures. Pas de GPS l'après midi car la pente est trop raide et pas suffisamment de satellites captés

Le soir nous avons remonté les 1500 m en tout juste 5 heures. Pas de GPS l'après midi car la pente est trop raide et pas suffisamment de satellites captés

Dans le village à 3000 m , le maïs sèche.

Dans le village à 3000 m , le maïs sèche.

Dans le village un petit terrain de foot ...Si le ballon passe au dessus de la barrière il est perdu....

Dans le village un petit terrain de foot ...Si le ballon passe au dessus de la barrière il est perdu....

Choquequirao : deuxième jour
On prend un peu de repos et les derniers rayons de soleil après ces 1500 m de montée...avant

On prend un peu de repos et les derniers rayons de soleil après ces 1500 m de montée...avant

 d'aller voir Choquequirao à la sortie du village.  Nous avons remonté tout ça ! Et il va falloir redescendre ...et remonter...

d'aller voir Choquequirao à la sortie du village. Nous avons remonté tout ça ! Et il va falloir redescendre ...et remonter...

Il y a encore du chemin avant d'arriver la haut....On voit la grandeur de ce site . Seulement 10% de découvert. En bas de la photo , les cultures en étages défrichées. Toute la forêt a recouvert les cultures étagées jusqu'au site en haut de la photo. L'autre versant de cette montagne est également entièrement recouvert de culture en étages où se trouvent les lamas en pierres blanches.

Il y a encore du chemin avant d'arriver la haut....On voit la grandeur de ce site . Seulement 10% de découvert. En bas de la photo , les cultures en étages défrichées. Toute la forêt a recouvert les cultures étagées jusqu'au site en haut de la photo. L'autre versant de cette montagne est également entièrement recouvert de culture en étages où se trouvent les lamas en pierres blanches.

Partager cet article

Repost 0

Choquequirao La soeur de Machu Pichu : premier jour

Publié le par Bruno Henri

14 juin 2014 :

Départ à 4h30 du matin de Cusco avec notre guide dans un mini bus en direction du sud vers le village de Cachora. (Choquequirao n'est pas dans la vallée sacrée)

Il fait un froid de canard dans la voiture , les vitres sont gelées à l'intérieur.

Choquequirao est le dernier site Inca construit . Ce site Inca est considéré comme la soeur du Machu Pichu.

Contrairement à Machu Pichu qui a jusqu'à 5000 visiteurs par jour, Choquequirao n'a que quelques visiteurs par jour ( le jour où nous y étions , il n'y avait que 2 israéliens en même temps que nous)

Et pour cause, Choquequirao est à 32 km à pieds du dernier village accessible par la route: soit 64 km aller et retour , sans compter ceux que l'on fait sur le site et sans compter le dénivelé de 4500 m positif et négatif si vous redescendez de l'autre coté pour admirer les lamas en pierre blanche, le tout en quatre jours et demi, dans la poussière, la chaleur , les moustiques etc...

En début d'après midi, quand tout est prêt avec le muletier et le cuisinier, nous quittons le village de Cachora et commençons notre descente vers le Rio Apurimac.

Cachora est à 3000 m , nous descendons et remontons 250 m, puis descendons de 1000 m.

Dés que nous arrivons au dessus du Rio , il fait très chaud et les moustiques attaquent

Choquequirao  La soeur de Machu Pichu : premier jour
Choquequirao est dans le cercle rouge : ouahou ça fait une sacrée "virée" et le Rio est vraiment bas !

Choquequirao est dans le cercle rouge : ouahou ça fait une sacrée "virée" et le Rio est vraiment bas !

Choquequirao  La soeur de Machu Pichu : premier jour
Choquequirao  La soeur de Machu Pichu : premier jour
Les cochenilles dans les cactus donnent une belle teinture !

Les cochenilles dans les cactus donnent une belle teinture !

Un dénivelé de 1500 m nous sépare du Rio

Un dénivelé de 1500 m nous sépare du Rio

Choquequirao  La soeur de Machu Pichu : premier jour
Nous campons dans un tout petit village (seulement quelques cases) à 2000 m au milieu d'une végétation équatoriale : canne à sucre , oranges, bananes, ; végétation étonnante ! .

Nous campons dans un tout petit village (seulement quelques cases) à 2000 m au milieu d'une végétation équatoriale : canne à sucre , oranges, bananes, ; végétation étonnante ! .

La toilette est vite faite ...

La toilette est vite faite ...

Partager cet article

Repost 0

Garde sable - 3ème partie : les gardes sable

Publié le par Bruno Henri

Après avoir réussi 8 pièces (garde sable) pour l'instant le moule ne se détériore pas et rempli toujours sa fonction...

Espérons que ça dure !

Après 3 couches de cire en faisant briller , (comme pour le moule) , on place les couches de carbone pour obtenir le maximum de résistance aux endroits désirés...ça c'est mon problème ....

L'avantage du carbone sous vide est que les strates de carbone imbibées de résine vont être plaquées fortement les unes contre les autres par le vide , l'excédent de résine va s'évacuer vers le tissu absorbeur allégeant ainsi fortement la pièce en la rendant beaucoup plus solide.

Première couche de carbone qui sera celle que l'on verra, donc à positionner avec le plus grand soin pour que l'aspect carbone soit le plus régulier possible !

Première couche de carbone qui sera celle que l'on verra, donc à positionner avec le plus grand soin pour que l'aspect carbone soit le plus régulier possible !

Puis les autres couches....et les renforts....

Puis les autres couches....et les renforts....

Puis on dispose le tissu d'arrachage qui va permettre de séparer la pièce du tissu draineur ou absorbeur...

Puis on dispose le tissu d'arrachage qui va permettre de séparer la pièce du tissu draineur ou absorbeur...

puis on dispose le film séparateur....

puis on dispose le film séparateur....

Puis le tissu absorbeur qui , du fait du tirage au vide, va absorber l'excédant de résine...

Puis le tissu absorbeur qui , du fait du tirage au vide, va absorber l'excédant de résine...

Comme notre père et notre grand père, j'ai toujours envie d'essayer d'aller plus vite et moins cher...voici une des méthodes que j'ai utilisé pour la mise sous vide. Ici j'ai fabriqué une grande poche et j'enfile tout le moule dedans. l'avantage est que le troisième bord à étancher est rectiligne , c'est beaucoup plus rapide et facile que la première méthode que j'avais pratiqué, mais elle a un inconvénient que je décrit plus bas.

Comme notre père et notre grand père, j'ai toujours envie d'essayer d'aller plus vite et moins cher...voici une des méthodes que j'ai utilisé pour la mise sous vide. Ici j'ai fabriqué une grande poche et j'enfile tout le moule dedans. l'avantage est que le troisième bord à étancher est rectiligne , c'est beaucoup plus rapide et facile que la première méthode que j'avais pratiqué, mais elle a un inconvénient que je décrit plus bas.

Protection des tréteaux pour ne pas percer la bâche en l'enfilant ...

Protection des tréteaux pour ne pas percer la bâche en l'enfilant ...

Enfilé dans la poche , le cordon noir de la bâche, c'est le joint en caoutchouc qui colle le plastique et fait l'étanchéité. Si l'étanchéité se fait plus vite et plus facilement, l'inconvénient c'est que le moule ne doit pas avoir à l'extérieur d'aspérités qui percerait la bâche, ni d'arêtes vives !

Enfilé dans la poche , le cordon noir de la bâche, c'est le joint en caoutchouc qui colle le plastique et fait l'étanchéité. Si l'étanchéité se fait plus vite et plus facilement, l'inconvénient c'est que le moule ne doit pas avoir à l'extérieur d'aspérités qui percerait la bâche, ni d'arêtes vives !

En plein tirage au vide avec une lampe à infra rouge pour chauffer un peu. en haut à droite le tuyau de tirage au vide enveloppé dans du tissu absorbeur pour éviter que le bâche ne le bouche

En plein tirage au vide avec une lampe à infra rouge pour chauffer un peu. en haut à droite le tuyau de tirage au vide enveloppé dans du tissu absorbeur pour éviter que le bâche ne le bouche

Le tirage au vide se fait avec un compresseur de vieux frigo ou une pompe à vide de frigoriste ou de dentiste .Mano de gauche à -1 bar , ( le 1000 est la pression atmosphérique) les 2 autres mano ne servent pas ici

Le tirage au vide se fait avec un compresseur de vieux frigo ou une pompe à vide de frigoriste ou de dentiste .Mano de gauche à -1 bar , ( le 1000 est la pression atmosphérique) les 2 autres mano ne servent pas ici

L'autre méthode consiste à utiliser ce qu'on appelle la plage technique du moule. C'est à dire utilisé le bord du moule . l'inconvénient , c'est qu'il faut étancher de nombreux plis. ici un autre modèle de garde sable.Ici , ce qu'il ne faut pas faire mettre le tuyau de tirage au vide sur la pièce , ça laisse une trace sur la pièce.Il faut le mettre sur la plage technique.

L'autre méthode consiste à utiliser ce qu'on appelle la plage technique du moule. C'est à dire utilisé le bord du moule . l'inconvénient , c'est qu'il faut étancher de nombreux plis. ici un autre modèle de garde sable.Ici , ce qu'il ne faut pas faire mettre le tuyau de tirage au vide sur la pièce , ça laisse une trace sur la pièce.Il faut le mettre sur la plage technique.

L'autre modèle réalisé

L'autre modèle réalisé

L'avenir nous dira quels sont les mieux , à suivre...Moins d'inox, plus de carbone , mais même poids à l'arrivée

L'avenir nous dira quels sont les mieux , à suivre...Moins d'inox, plus de carbone , mais même poids à l'arrivée

Garde sable - 3ème partie : les gardes sable
Au démoulage , on voit ici l'excédent de résine dans le tissu absorbeur ( comme de la glace)

Au démoulage , on voit ici l'excédent de résine dans le tissu absorbeur ( comme de la glace)

Je pense que ce modèle avec ses protections anti coupantes,  sera préféré (car l'arête est très fine)

Je pense que ce modèle avec ses protections anti coupantes, sera préféré (car l'arête est très fine)

Je le trouve plus esthétique ? Vernis ou peint , ça va faire !

Je le trouve plus esthétique ? Vernis ou peint , ça va faire !

Publié dans Char à voile

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 > >>