Petite histoire du char dans la famille

Publié le par Bruno henri







Petite histoire avant peut être une plus grande ....


Sans remonter à l'antiquité,le char à voile ne date pas d'aujourd'hui.....( voir le lien en bas de page)
antiq
En 1914 , avant d'être brancardier dans les tranchées, jeune ingénieur de 21 ans, notre grand père est affecté au début de la guerre ,  comme mécanicien auprès des pilotes de l'aviation dans l'escadrille des Cigognes. c'est là qu'il découvre les aéroplages...avia1


avia2

1926 : Il se rend à Ostduinkerke en Belgique et roule sur les chars Dumont.


170r

 

 

 

 

1928

Notre grand père meunier construit son premier char à voile.

Premier roulage dans la prairie près de son moulin.

 

 char 1928

 

Années 30

Il construit ses premiers chars et s'installe à Merlimont puis au Touquet où il fait de la location.

Le 9 était un char très rapide

 

 

Dans le premier char : Pierre

Dans le deuxième Monique

pla23r.jpg 

 

 

Le Touquet , l'hotel Atlantique

A droite le premier atelier sur la plage

pla13r.jpg




1930

 

  l'aéro skiff ou aéroplage à rames

pla12r.jpg

 

 

  Les roues de moto ou de vélo  rouillent vite et déjantent facilement, il a l'idée de les remplacer par des roues de Ford T en bois solides et légères.

 

pla11r.jpg

  Pierre aux commandes et Stanley Scotfield

 

 

Avec cette attelage, il s'en va faire des courses en Belgique.

Avec ses roues de Ford T, il bat nos amis Belges "à plate couture".

( Remarquez les pneus surdimensionnés de la Delaunay, à l'époque on crève très souvent. Grâce à ce montage il fait l'aller et retour de son moulin à La Panne en Belgique sans crever.( la qualité de la plaque photo est tellement bonne qu'en faisant un zoom sur les pneus, on peut voir que ce sont des Michelin Confort Bibendum)

(j'ai fait la même chose pour le tour d'Afrique en montant des 145 au lieu de 125 et nous ne crèverons que 25 fois (ce qui est peu pour 50000 km de piste) et souvent 2 fois le même jour pour cause d'erreurs de pilotage et sans doute dûes à la fatigue)

char 1930

 

 

 

 

 

Le petit garçon au début du film est Luc, après dans le char, c'est Henri avec son béret et sa manière de border

 

 

 

Luc à bord du plongeon

 

plonr.jpg

 

 

 

Après guerre


1953

Dés que le char roule vite, les 2 roues directrices arrières ont une facheuse tendance à faire des têtes à queue ...

Les Belges optent pour une seule roue directrice à l'arrière c'est déjà mieux mais il font toujours des têtes à queue lors des coups de vent...(Char en premier plan) ces chars portaient 15m² étaient en contreplaquet, avec un  mat en pin d'orégon et étaient vraiment très beaux.

Avec le 43 notre grand père opte pour la roue directrice à l'avant..le mat est pris dans une piramide , ce qui supprime les aubans. Et déjà ses voiles sont arondies en haut et les lattes plus longues.

j'ai 4 ans et notre grand père me fait faire un  tour d'aéroplage (nom de l'époque) dans ce 43 à la place située juste entre la roue avant et la piramide : impressionant !!!

caneton

 

1958

C'est l'époque de Brigitte Bardot.

Notre grand père construit son premier BB.

Remarquer le châssis très haut et pour la première fois le pilote est assis sous le châssis. Technique toujours utilisée aujourd'hui sur les chars de compétition standart et 5 sport

bb58

 

1959

Mon père construit son premier char dont voici une photo du premier roulage.

Il va l'appeler le F 121 : - 1 pour la roue directrice AV

                                     - 2 pour les 2 roues d'essieu

                                     - 1 pour la roue directrice AR.

Dés le premier roulage il en sent le potentiel. Alors que tous les chars à roue directrice AV ou AR  avance en crabe,  ce char avance sans aucune dérive.

Les roues directrices sont suspendues avec des bras de 2CV reliés au pot de suspension de 2CV . la direction est rigide avec barre d'accouplement.

Remarquer le mat profilé orientable de 7m30 de haut avec voile de 15 m² sans auban : une belle prouesse technique . il était en frène et pesait ....1 tonne

Le char faisait près de 350kg

 

1 roulag

 

Le mat en frène est remplacé par un mat profilé en pin d'orégon.

les pots de suspension de 2cv sont remplacés par des anneaux élastiques.

la pyramide très lourde qui supportait le mat en frène est complètement refaite et est beaucoup plus légère.

la direction rigide est remplacée par une commande par cable.

et malgré le poids de son joli carénage en toile , le F 121 perd près de 100kg.

Le 43 est maintenant le BB du grand père.

Retenez ce numéro 43, car par un drole de hasard , on va en reparler....

 

  bana

 

 

Petite parenthèse : septembre 2009

 

En association avec un ébéniste en objets d'art d'Erdeven dans le Morbihan, nous venons de terminer les nouveaux       F 121 et F 43 et de faire notre premier roulage ...
40 ans après le "Blériot club" du Touquet, ils font à nouveau parti du même club : "Les passagers du vent"de Plouharnel.

43-121.jpg

 


Devant la villa atelier du grand père nommé "aéroplages", l'attelage (aussi long que la DS) près à partir à La Panne en Belgique ou à St Peter Ording en Allemagne pour les championnats d'Europe que mon père va gagner en 1965.

attelage

 

 

 

De 1961 à 1968 le F121 va gagner un grand nombre de courses .

A cause de son carénage arrondi qui contraste avec les chars belges très pointus et de sa couleur jaune, nos amis Belges vont appeler  le F121 "la banane".

Certains l'appellent aussi : " La DS du char"  à cause de sa suspension très souple et de son excellent comportement dans les virages de bouées ainsi que  le passage des nombreux caniveaux  des plages du nord et de Belgique.
Remarquez le tirage de la bôme en son milieu.

banane

 

 

 

 

1963 ou 64

Malgré une peinture rouge, son surnom reste et mon père devra la repeindre en jaune.

 

 

rouge2

 

 

 

 

 

 

rouge

 

Années 60

Départ de course à la Panne en Belgique.

La Banane au milieu

départ 6h

 

 

années 60

Malgré la casse de cette roue gauche et 1/4 d'heure d'arrêt pour réparer,
casse


 nous gagnerons les premiers 6 heures de Berck, à la moyenne de 59 km/h

 arrivée 6h

 

 

 

 

Années 60

Mais ses 2 plus beaux trophées, restent la médaille d'or du champinnat d'Europe classe1 en 1965 ( pas de championnat du monde à l'époque)

Et surtout  ce petit char en argent fabriqué par un joallier de La Panne, ce challenge Belge était en vigueur depuis plus de 20 ans et personne n'avait réussi à le gagner, Il y avait 3 manches sur un week-end entre Malo les Bains et La Panne et il fallait gagner 3 années de suite.

 

  trophés

 

 

 

Années 60

Après avoir bien critiqué le char de son fils, notre grand père construit lui aussi un char avec roue directrice AV et AR qu'il appelera : "losange".

Premier char avec un siège caréné sous le chassis, on dit aujourd'hui : suspendu. Enlever la roue AR, et vous avez la configuration  d'un 5 sport d'aujourd'hui et de bien d'autres.

Ce char sera aussi champion d'Europe.

Le losange portait 19,50 m² et pesait 270 kg

Le 5 sport d'aujourd'hui porte 5,5 m² et pèse 50 kg

 

 

Photo d' Eric Engelbrecht du livre " L'aventure du char" de Jan Leye

losangecoll. Eric Engelbrecht  extraite du livre : L'aventure du char à voile.



1969
Nous livrons les premiers chars dans le midi
pro1

1969

Ces 12 BB s'envoleront pour l'Algérie pour le raid des oasis de Laghouat à El-Goléa.

bb3

bb2

1969

Pendant mes vacances, je lui donne un coup de main pour terminer ces 12 BB commencés par notre grand père, j'apprends ainsi la menuiserie la soudure ect... 

Je regrette de n'avoir eu le temps d'apprendre à réaliser les roues à rayons soudés inusables du grand père.

Des ingénieurs de Mercedes venus d'Allemagne pour voir comment il pratiquait pour souder ses roues repartirent en Allemagne en disant :

" jamais nous n'arriverons à former quelqu'un pour fabriquer de telles roues...dommage"


Algérie : raid des oasis


bb4



bb


1969

C'est un autre contre la montre, que nous devons mener jour et nuit  pour terminer les 6 Bananes qui doivent participer au championnat d'europe à Cherrueix.

banane1
Départ 6 heures Berck 1969 : quelle inertie au départ !  6h de Berck 1969


Année 1970

Une des 6 bananes



banane 2

   

De 1968 à 1985, mon père fabriquera 206 chars et 718 voiles sans compter les nombreuses pièces en kit, les protos et les réparations

années 70 : un proto avec grément de planche à voile Mistral
pro2

 

 

 

 

 

 

pro3

 

 

 









dn


Il fabriquera principalement le DN, ce type de char, tout en bois,  issu des chars à glace américains est un classe 3 , porte 7,5 m² et pèse 120 kg.

Temps de mise en ordre de marche : 1 heure environ contre 3 heures pour un classe 1 , c'est la fin du classe 1.

Bon nombre de ces DN sont toujours en service.

sdn1

Au fond à gauche le muscadet entièrement auto construit par Xavier,
le seul de la famille qui soit rester vraiment dans le vent ; son site :  Nervures
sdn2

 

 

 

 

 

 

 

 

 






dn2


Années 2000, mon père, à plus de 80 ans, reprend la compétition avec un Standart de chez Seagull : poids 75 kg,  5,8 m² moins d'1/2h pour mettre en service.

Mais il abandonne à cause de ses yeux qui ne supportent plus le sable....

dn3Photo SEAGULL avec l'autorisation de Jean Philippe KRISCHER
lien vers :SEAGULL
                                                                                
                                                                                            A SUIVRE


De 1970 à 1985 je suis en Afrique, ce n'est qu'en 1995 que je reviens au char avec ce petit promo avec un essieu en bois confortable et un grément de fortune avec lequel j'aime rouler, seul, en semaine, l'hiver. Personne, seul un ramasseur de guémon ou un pécheur de crevette....Avec le sable mou , les trous, les cailloux, les algues les bastings cachés, le ridin, c'est un peu les risques du désert....avec en plus la mer qui va remonter...
promo2

Les plages  sont  très changeantes et c'est là,  un des charmes du char !
642.jpg




plage




A suivre....
Lien vers d'autres  articles et photos de char sur mon blog  le char à voile

 

Lien pour   "une histoire détaillée du char à voile"

faite par   la Ligue Aquitaine Poitou Charentes dont voici le lien    Ligue Aquitaine Poitou Charente

liens vers :
Classe 5 bretagne
Les passagers du vent
Association des classes 5
Liens pour une émission sur le char à voile en Bretagne   http://vimeo.com/7640325  

liens vers d'autres sites en fin de cet article : 6 juin 2010

                                                 Retour à l'accueil du blog



 


Commenter cet article

NOGUIER Francois 21/04/2016 15:07

MAGNIFIQUE