Zinder

Publié le par Bruno Henri

 

Lundi 12 mai 1975 : après la Poste et la banque, je tourne en ville pour trouver des échelles de sable ou du métal déployé pour les fabriquer. Nous faisons réparer le siège par un petit cordonnier pour 200 francs CFA soit 4 FF, mais ce n'est pas très bien fait. Nous achetons encore des souvenirs à des Haoussas. Je vais voir Peter qui travaille sur sa direction.

Nous avons trouvé un petit campement très sympathique nous dormons dehors sur des petits lits en bambous sans matelas.(A droite de la porte AR de la "deuche")

nigeria-et-niger 0068

 

 

 

Vers midi, un africain me propose des plaques pour 15 heures 30. Nous ne sommes pas très nerveux, il fait réellement chaud et la nuit n'a pas été fraîche du tout, et nous avons mal dormi.

À 15 heures 30, j’achète les plaques qui sont très bien. Elles me coûtent 2000 F CFA soit 40 francs. C'est simplement du métal déployé, ce n'est pas trop lourd, c'est parfait. C’est nous  qui devront les prendre sur la galerie…Encore du poids supplémentaire...

Je rentre à nouveau au campement, je change bougies et rupteur. Je passe beaucoup plus de temps que prévu car je « foire » la vis de réglage. Et je dois bricoler encore…

Publié dans Le tour d'Afrique

Commenter cet article

Dominique Gazeau 29/01/2011 23:06


Bonjour,
Je découvre votre blog grâce à la "magie"des alertes Google.
Magnifique blog et surprise de découvrir que nos traces de pneus se sont croisées sur la piste avec un léger décalage.
j'ai effectué le voyage Le Havre, La Rochelle, Abidjan d'octobre 75 au printemps 76 en 2CV6. Notre projet ne sait pas prolongé au delà. Nous avons dû rentrer en urgence en France.
Dommage que je ne peux pas mettre une de mes photos.
A un de ces jours?
Dominique (qui roule tjrs en 2CV)


Bruno Henri 01/02/2011 10:16



Merci pour votre commentaire, c'est effectivement dommage qu'on ne puisse pas mettre de photos dans les commentaires


Je roule toujours aussi en 2CV et avec la 3CV du tour d'Afrique bien sur !


Bruno